Darwin

Wouzit, prix découverte du dernier festival de Colomiers, vient de commencer une trilogie bien singulière: Darwin. Dans le premier opus, la nature se transforme et se retourne contre les hommes. Ces derniers, déboussolés, retrouvent leurs instincts primaires et tentent de survivre dans cet environnement hostile de plus en plus étrange. Forcément l’originalité du travail de Wouzit, sa ligne claire, imaginative, sa mise en couleur atypique, donnent tout de suite le ton de ce récit d’anticipation. Vivement la suite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s